Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

35 M$ de plus sur cinq ans pour appuyer la gestion intégrée de l’eau

Lac-Delage, le 18 avril 2018. – Le Plan économique du Québec de mars 2018 accorde aux organismes associés à la gestion intégrée de l’eau des sommes additionnelles totalisant 35 M$ sur cinq ans.

Ainsi, le gouvernement ajoute une enveloppe de 30 M$ sur trois ans pour soutenir la mission globale du Regroupement des organismes de bassins versants du Québec (ROBVQ) et celle des 40 organismes de bassins versant (OBV) qu’il représente. Chaque OBV dispose donc en moyenne de 723 750 $ sur trois ans afin de mettre à jour son plan directeur de l’eau, de le coordonner et d’en suivre la mise en œuvre. Le ROBVQ, quant à lui, reçoit 1,05 M$ sur trois ans afin de poursuivre la promotion de la gouvernance et la gestion intégrée de l’eau par bassin versant sur l’ensemble du territoire québécois.

Par ailleurs, le gouvernement réserve un budget de 1 M$ par année, totalisant 5 M$ sur cinq ans, afin de financer les actions découlant des plans directeurs de l’eau préparés par les OBV et, éventuellement, des plans de gestion intégrée régionaux des tables de concertation régionales qui s’occupent du Saint-Laurent. Cette enveloppe budgétaire leur permettra de passer de la phase de planification à la phase de réalisation.

C’est ce qu’a précisé aujourd’hui la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon, en présence de la ministre déléguée aux Transports et députée de Chauveau, Mme Véronyque Tremblay, et de la présidente du ROBVQ, Mme Caroline Brodeur.

Citations :

« Partenaires de l’État, les organismes de bassins versants jouent un rôle important dans la société québécoise. Ils contribuent à la mission du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques en matière de gestion responsable et intégrée de l’eau. Avec ce financement important, et de concert avec ces partenaires présents dans les régions du Québec, nous pourrons répondre pleinement aux enjeux liés à l’eau auxquels nous avons à faire face à l’aube de 2020, et ce, au bénéfice des générations actuelles et futures. »

Isabelle Melançon, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

« Les organismes de bassins versants connaissent mieux que quiconque les enjeux associés à nos cours d’eau et nos plans d’eau. Aussi, ils réunissent les partenaires concernés dans le but de planifier les actions à entreprendre pour protéger l’eau de nos régions. La région de la Capitale-Nationale peut compter sur huit de ces organismes indispensables. Je tiens d’ailleurs à les remercier pour le travail qu’ils font pour s’assurer d’une gestion intégrée et responsable de nos ressources. »

Véronyque Tremblay, ministre déléguée aux Transports et députée de Chauveau

« L’augmentation du soutien financier accordé aux OBV va permettre de faire un grand pas en avant pour renforcer la gestion intégrée de l’eau au Québec. Notre réseau, solidaire et désormais pleinement reconnu comme partenaire majeur du gouvernement, pourra, fort de ce financement, mettre les bouchées doubles pour continuer à mobiliser les municipalités, les entreprises et les groupes sociaux et environnementaux dans la protection de la ressource eau, notre patrimoine collectif. »

Caroline Brodeur, présidente du Regroupement des organismes de bassins versants du Québec

 

Faits saillants : 

  • En favorisant la gestion intégrée de l’eau, le gouvernement du Québec vise une concertation et une responsabilisation accrues des divers acteurs de l’eau et de la population à l'égard de cette richesse commune que représentent l’eau et les écosystèmes aquatiques. En ce sens, un soutien technique et financier est offert aux OBV.
  • Les OBV sont formés de représentants de tous les acteurs de l’eau d’un bassin versant : les municipalités régionales de comté (MRC), les municipalités, les usagers, les groupes environnementaux et les citoyens. Des représentants gouvernementaux y siègent, mais sans droit de vote. Leur mandat premier est d’élaborer un plan directeur de l’eau présentant un portrait et un diagnostic du bassin versant, les enjeux, les orientations et les objectifs à atteindre ainsi qu'un plan d'action. Fixant localement les priorités d’action pour répondre aux enjeux régionaux de l’eau, cette planification est désormais approuvée par le gouvernement. Le Québec compte 40 OBV.

 

Liens connexes : 

Plan économique du Québec de mars 2018 :

http://www.budget.finances.gouv.qc.ca/budget/2018-2019/fr/documents/PlanEconomique_18-19.pdf

Budget de dépenses 2018-2019 :

http://www.tresor.gouv.qc.ca

– 30 –

SOURCES :

Anne-Hélène Couturier

Attachée de presse

Cabinet de la ministre du Développement durable,

de l’Environnement et de la

Lutte contre les changements climatiques

Tél. : 418 521-3911

Marie-Ève Dion

Attachée de presse

Cabinet de la ministre déléguée aux Transports

Tél. : 418 643-6980

 

Héloïse Fernandez

Chargée des communications

Regroupement des organismes de bassins

versants du Québec

Tél. : 418-953-7132

INFORMATION :

Relations avec les médias

Ministère du Développement durable,

de l’Environnement et de la

Lutte contre les changements climatiques

Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018