Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Plan économique du Québec - Gestion et entretien des barrages publics et municipaux : Québec prévoit des investissements de 45,7 M$

Saint-Denis-de-Brompton, le 25 mai 2018. – Dans le contexte de l’augmentation de la fréquence et de l’intensité des précipitations due aux changements climatiques, le gouvernement du Québec prévoit des investissements de 45,7 M$ dans le but de renforcer la sécurité des barrages publics et municipaux.

C’est ce qu’a souligné aujourd’hui la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon, en compagnie de la députée de Richmond et adjointe parlementaire du premier ministre (volet jeunesse), Mme Karine Vallières.

Cette conférence de presse a eu lieu à proximité du barrage Bombardier, à Saint-Denis-de-Brompton, dans la région de l’Estrie.

Ces investissements visent à maintenir le bon fonctionnement des barrages publics et à soutenir financièrement les municipalités pour qu’elles puissent respecter les obligations que leur imposent la Loi sur la sécurité des barrages et le Règlement sur la sécurité des barrages.

De ces sommes additionnelles :

  • 32 M$ seront consacrés à l’entretien préventif et correctif des barrages publics;
  • 13,7 M$ serviront au soutien financier des municipalités qui sont propriétaires d’un barrage à forte contenance.

Barrages publics

Le MDDELCC assure l’exploitation de 755 des 1 000 barrages gouvernementaux qui font partie des quelque 6 000 barrages assujettis à la Loi sur la sécurité des barrages (ouvrages de plus d’un mètre de haut). Les barrages sont conçus et gérés pour répondre à plusieurs objectifs, notamment le contrôle des inondations, la production d’énergie et le maintien d’un niveau d’eau acceptable pour la villégiature, pour la conservation et la mise en valeur de la faune ou pour l’alimentation en eau potable. Ils contribuent ainsi à l’essor économique des régions où ils sont érigés.

Réalisé à l’automne 2015 et amorcé avec les ressources en place, le plan quinquennal de résorption du déficit d’entretien du parc de barrages publics pourra ainsi se poursuivre et permettre au Ministère d’atteindre ses objectifs d’ici 2023. Les sommes accordées permettront notamment l’embauche de 31 employés de diverses spécialités.

Barrages municipaux

Le Plan économique du Québec prévoit aussi soutenir financièrement les municipalités dans la réalisation des études d’évaluation de la sécurité de leur barrage et dans les travaux correctifs qui pourraient en découler. Ce soutien financier se traduira par la mise sur pied du programme d’aide financière pour la mise aux normes des barrages municipaux (PAFMAN).

Citations :

« Les barrages jouent un rôle crucial dans la gestion de l’eau au Québec. Or, cette fonction est encore plus névralgique dans le contexte des changements climatiques. Il est donc important d’assurer le financement nécessaire pour que nous disposions de barrages opérationnels et sécuritaires. Je me réjouis donc des sommes additionnelles consacrées à cette fin et que nous avons annoncées dans le Plan économique du Québec de mars 2018. »

Isabelle Melançon, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

 

« La belle région de l’Estrie dispose de plusieurs barrages, certains historiques, d’autres servant àla villégiature ou encore à la production d’hydroélectricité. Tous ont un rôle important à jouer dans nos communautés. Je suis heureux de l’annonce d’aujourd’hui, qui nous permettra d’assurer la pérennité et la sécurité des barrages, au bénéfice de nos citoyennes et citoyens. »

Luc Fortin, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de l’Estrie

 

« Soutenir les municipalités qui sont propriétaires d’un barrage à forte contenance, c’est reconnaître leur rôle prépondérant dans le contrôle des crues. En plus de permettre de renforcer la sécurité de nos barrages, cette contribution financière confirme que le gouvernement du Québec est responsable et qu’il est soucieux d’apporter une tranquillité d’esprit aux générations futures. »

Karine Vallières, députée de Richmond et adjointe parlementaire du premier ministre (volet jeunesse)

Faits saillants : 

  • Le MDDELCC est responsable de l’application de la Loi sur la sécurité des barrages. 
  • Le nombre de barrages sous la responsabilité du MDDELCC est graduellement passé de 598 à 755. De plus, les caractéristiques du parc de barrages qui lui est confié ont changé, ce qui a alourdi les interventions qui doivent y être réalisées. Ces changements ont occasionné un déséquilibre entre les ressources accordées au MDDELCC et ses obligations, ce que vient corriger le Plan économique de mars 2018. 
  • Le MDDELCC tiendra compte des impacts appréhendés des changements climatiques dans sa gestion des barrages publics. 

Liens connexes :

Plan économique du Québec de mars 2018 :

www.budget.finances.gouv.qc.ca/budget/2018-2019/fr/documents/PlanEconomique_18-19.pdf

Budget de dépenses 2018-2019 :

www.tresor.gouv.qc.ca

 

– 30 –

SOURCES :

Julien Marcotte
Cabinet de la ministre
du Développement durable,
de l'Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques
Tél. : 418 521‑3911

Anne Simard
Attachée politique aux communications
Bureau du député de Sherbrooke et ministre
responsable de la région de l’Estrie
Tél. : 819 434-3025

 

Jacynthe Bourget
Bureau de circonscription de la députée
de Richmond
Cell. : 819 437-8303

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2018