Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Québec.ca A propos du site Recherche English

Statistiques annuelles régionales sur l’indice de la qualité de l’air pour l’année 2018

 

En 2018, l’indice de la qualité de l’air (IQA) a été calculé dans 24 régions météorologiques, l’île de Montréal étant subdivisée en quatre sous-régions.

Le pourcentage de jours où l’IQA a été qualifié de « bon » ou d’« acceptable » a varié de 91 % sur l’île de Montréal (332 jours sur 365) à 100 % dans les régions de Mont-Laurier, des Laurentides, de Montmagny, de l’Estrie, de Gatineau, de la Haute-Gatineau, de Vaudreuil-Huntingdon, de la Beauce, de Québec et de Lachute.

C’est à Montréal que la qualité de l’air a été le plus souvent « mauvaise* », dans une proportion de 9 % (soit 33 jours sur 365). Ce résultat a peu varié par rapport à 2017, où cette proportion atteignait 8 %.

Globalement, l’IQA a été « bon », « acceptable » ou « mauvais » dans une proportion de 53 %, 45 % et 2 %. Par rapport à 2017, la proportion du résultat dans la classe « acceptable » de l’IQA a augmenté de 9 %, au détriment du résultat de la classe « bon ».

* Survient lorsque la concentration d'au moins un des contaminants utilisés pour le calcul de l’IQA dépasse sa valeur de référence horaire à au moins une station de la région.

Retour à la page Statistiques sur l'indice de la qualité de l'air

Évaluez cette page

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2020