Navigation par thématique
Menu de la section air

Faits saillants

Mars 2020 : la douzième période de fonte la plus abondante à venir, 33 mm moins élevés qu’en 2019

La fonte printanière sera la douzième plus abondante en 58 ans au sud du Québec, avec un apport en eau contenue dans le couvert de neige au sol de 252 mm à la fin mars, soit 41 mm de plus que la normale. En comparaison, les inondations majeures survenues à pareille date, au cours des derniers printemps, ont entre autres découlé de fontes plus abondantes de 4 mm en 2017 et de 33 mm en 2019. Malgré une fonte 8 mm plus abondante qu’en 2017, le printemps 2018 a moins fait parler de lui, en raison de conditions de fonte plus favorables, c’est-à-dire des températures plus clémentes et des pluies bien moindres. De telles conditions sont ainsi à souhaiter pour avril 2020 afin de limiter l’impact de la crue printanière. Heureusement, la contribution de la fonte à la crue printanière sera 25 % moins élevée qu’en 2019 dans le bassin versant de la rivière des Outaouais. Elle recevra aussi moins de 33 % de l’apport de l’an dernier de la part des tributaires de la Montérégie, de l’Estrie et du Centre-du-Québec, au sud-ouest du Saint-Laurent. Une fonte hâtive s’est amorcée en mars dans ces régions, sous une température moyenne à plus de 3,0 °C au-dessus de la normale localement.

Mars 2020 en chiffres
252  mm d’eau dans le couvert de neige au sud du Québec
41  mm plus d’eau que la normale dans le couvert de neige au sud du Québec
33  mm moins d’eau qu’en 2019 dans le couvert de neige au sud du Québec
60  mm moins d’eau qu’en 2019 sur le bassin versant de la rivière des Outaouais
245  % de la pluie normale au sud-ouest du Québec, avec 72 mm
127  % de la pluie normale au sud du Québec, avec 28 mm
128  % de la neige normale au sud du Québec, avec 46 cm
98  % de la neige normale au Québec, avec 36 cm
0,5  °C anomalie de température moyenne au Québec
3,8  °C anomalie de température moyenne par endroits au sud-ouest du Québec

En mars, les précipitations ont en moyenne surpassé d’un tiers la normale au sud de la province et atteint plus du double de celle-ci par endroits à la tête des bassins versants situés au nord du Saint-Laurent et au Saguenay–Lac-Saint-Jean, où la neige a été particulièrement abondante. En contrepartie, le sud-ouest du Saint-Laurent n’a reçu par endroits que 10 % de la neige normalement attendue, tandis que la Montérégie recevait un total de pluie atteignant plus de quatre fois la normale. Le sud-ouest de la province a aussi en moyenne reçu beaucoup de pluie, soit près de deux fois et demie (245 %) la normale. Deux événements ont particulièrement contribué à ces totaux. La tempête du 13 mars a apporté près de 20 % du total mensuel de neige en 24 heures, alors que près de 30 % du total mensuel de pluie est tombé en 24 heures, le 29 mars. C’est là précisément le type d’averses qu’il ne faudra pas recevoir en avril, pour limiter les dégâts lors de la crue printanière. La présente saison froide, 1,0 °C plus douce, a apporté plus de neige que la normale, entre octobre et mars, au sud de la province.

Mars a été 0,5 °C plus doux que la normale de 1981-2010, en moyenne, au Québec. La première moitié du mois semblait s’aligner sur février, avec une anomalie moyenne de 1,5 °C au sud de la province après quinze jours. La seconde portion de mars a cependant été plus froide que la normale, avec une anomalie moyenne de -0,7 °C. On a tout de même dû attendre le 30 mars avant de voir la température moyenne au sud de la province, qui a varié entre 1,3 et -14,3 °C durant ce mois, franchir le point de congélation pour une première fois en 2020. Le maximum moyen l’a toutefois surpassé à douze reprises, ce qui a contribué à l’amorce d’une fonte hâtive dans l’extrême sud.

Chronologie des événements

Du 2 au 4 mars, de 15 à 20 mm de pluie tombent sur l’extrême sud, alors que de 15 à 25 cm de neige s’ajoutent au nord, de la région de Lanaudière jusqu’à la Gaspésie. Le 3 mars est la journée la plus anormalement douce de ce mois au sud de la province et à l’échelle du Québec, avec une anomalie moyenne de 9,4 °C. La température moyenne est alors de -3,1 °C au sud et de -7,1 °C au Québec.

Du 8 au 10 mars, alors que l’extrême sud reçoit entre 15 et 30 mm de pluie, c’est plus de 20 cm de neige qui s’accumulent plus au nord, depuis l’Abitibi jusqu’à la Gaspésie. Le 9 mars est la journée la plus froide de ce mois au Québec, avec une température moyenne de -19,9 °C. Au sud de la province, la température moyenne est de -11,1 °C et sept journées seront plus froides que celle-ci durant ce mois.

Les 12 et 13 mars, de 15 à 25 mm de pluie s’ajoutent dans l’extrême sud. Dans la région de la Capitale-Nationale et dans l’est de la province, la neige accumulée atteint plus de 30 cm le 13, la journée la plus neigeuse de mars en moyenne au sud du Québec, avec 7 cm.

Le 17 mars, de 10 à 15 cm de neige s’ajoutent de nouveau dans la région de la Capitale-Nationale, de même que sur la Côte-Nord. Au sud-ouest de ces régions, une légère pluie de 5 mm est observée.

Les 19 et 20 mars, les précipitations sous forme de neige varient de 10 à 20 cm depuis l’Abitibi jusqu’à la Côte-Nord, alors que les précipitations sous forme de pluie oscillent entre 15 et 20 mm au sud de ces régions.

Les 21 et 22 mars sont les journées les plus anormalement froides de ce mois, d’abord le 21, avec une anomalie moyenne de -6,5 °C au Québec (température moyenne de -17,8 °C), puis le 22, avec une anomalie moyenne de -8,1 °C au sud de la province, où c’est aussi la journée la plus froide de mars, avec une température moyenne de -14,3 °C.

Le 26 mars, de 10 à 15 mm de pluie s’ajoutent sur le Saguenay–Lac-Saint-Jean et au sud-ouest de cette région.

Le 29 mars, de 30 à 40 mm de pluie s’abattent sur le sud-ouest du Québec, de l’Abitibi-Témiscamingue à la Capitale-Nationale. Plus de 10 cm de neige s’ajoutent localement entre les régions de la Chaudière-Appalaches et du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Les 30 et 31 mars sont les journées les plus douces de ce mois, le 30 à l’échelle du Québec, avec une température moyenne de -4,0 °C, puis le 31 au sud de la province, avec une température moyenne de 1,3 °C. Ces deux journées sont d’ailleurs les premières à présenter une température en moyenne au-dessus du point de congélation en 2020 sur la partie méridionale de la province.

Saison froide 2019-2020 : 1,0 °C plus douce et 32 cm plus neigeuse que la normale au sud du Québec

Par rapport à la normale de 1981-2010, entre octobre et mars, la saison froide a été plus douce de 1,0 °C au sud et de 1,6 °C au nord, pour une anomalie moyenne de 1,3 °C à l’échelle du Québec. Le total des chutes de neige reçues au cours de cette période a été de 254 cm en moyenne au sud de la province, soit 32 cm de plus que la normale, mais 42 cm de moins qu’en 2019. Sous la normale localement, notamment en Estrie et sur la Côte-Nord, le total des chutes de neige a surpassé de plus de 100 cm la normale à d’autres endroits au Témiscamingue, au nord de l’Outaouais, dans la Capitale-Nationale et au Bas-Saint-Laurent. En moyenne au sud, le surplus de neige a surpassé le déficit de pluie (153 mm, -14 mm), pour un total de précipitations 17 mm plus abondantes que la normale. Le total de pluie et de précipitations a toutefois surpassé de 200 mm la normale, en Montérégie, où l’anomalie de température moyenne a atteint jusqu’à 1,7 °C avec un effet des plus visibles. Avec un total de neige (144 cm, -57 cm) et de pluie (33 mm, -13 mm) moindre que la normale au nord de la province, la moyenne québécoise s’est trouvée légèrement sous la normale, autant pour les précipitations solides (194 cm, -5 cm) que liquides (96 mm, -13 mm).

Température maximale (°C)
Température moyenne (°C)
Température minimale (°C)
Pluie totale (mm)
Neige totale (cm)
Neige au sol (cm) Valeurs observées
Température maximale (°C) - Anomalie
Température moyenne (°C) - Anomalie
Température minimale (°C) - Anomalie
Pluie (%) Pourcentage de la normale
Neige (%) Pourcentage de la normale
Neige au sol (%) Pourcentage de la normale
TTempérature maximale (°C) - Classification
Température moyenne (°C) - Classification
Température minimale (°C) - Classification
Sommaire mensuel géostatistique pour le Québec
Mars 2020 Moyenne Anomalie
(réf. 1981-2010)
Classification
(réf. 1981-2010)
Température maximale (°C) -5,9 0,7 Normal
Température moyenne (°C) -11,8 0,5 Normal
Température minimale (°C) -17,8 0,5 Normal

Sommaire nivométrique géostatistique pour le Québec
Région hydrographique Neige au sol, fin mars 2020 Précipitations
Épaisseur moyenne
(cm)
Équivalent en eau (mm) Neige mars
(cm)
Pluie
mars
(mm)
Moyenne Anomalie
vs 1963-2015
Variation mensuelle
Outaouais et Montréal 44 171 35 -22 20 77
Saint-Laurent sud-ouest 7 51 -11 -95 10 86
Saint-Laurent nord-ouest 85 311 91 41 51 53
Saint-Laurent sud-est 62 207 7 21 53 39
Baie des Chaleurs et Percé 88 245 34 48 76 19
Saguenay—Lac-Saint-Jean 93 309 65 - 66 15
Côte-Nord 84 274 4 - 57 2
* Sud du Québec 72 252 41 26 28 46
* Au Québec 62 - - - 14 36

Mois précédent                Mois suivant       

Évaluez cette page

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.