Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Québec.ca A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Gestion des matières résiduelles aux Îles-de-la-Madeleine - La ministre Melançon annonce la formation d’un groupe de travail

Québec, le 5 juin 2018. La ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon, annonce la création d’un comité interministériel afin de faire le point sur les nombreuses contraintes qu’amène le contexte insulaire des Îles-de-la-Madeleine quant à la gestion des matières résiduelles et de trouver des solutions durables à ces problématiques.

Ce groupe de travail est composé de représentants de la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine, du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC), du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) et de RECYC-QUÉBEC. Il aura le mandat de déterminer les enjeux problématiques de la gestion des matières résiduelles sur le territoire et les actions les plus porteuses à entreprendre.

Actuellement, la seule option qui s’offre à la municipalité des Îles-de-la-Madeleine est d’exporter ses matières résiduelles à l’extérieur de son territoire, celui-ci ne disposant d’aucun site d’élimination autorisé. Le tout implique des coûts récurrents importants pour les insulaires, qui sont de l’ordre de 4 M$ annuellement pour une population de 12 300 habitants.

Citation :

« Le gouvernement est conscient que les Îles-de-la-Madeleine ont une réalité qui leur est propre, et c’est pourquoi nous mettons en place le soutien nécessaire pour leur venir en aide. C’est ensemble que nous pouvons faire une différence et innover pour l’avenir. Les Îles-de-la-Madeleine sont un joyau que nous devons protéger. J’ai bon espoir qu’en unissant nos compétences et notre expertise, nous pourrons trouver des solutions à la fois créatives et efficaces. »

Isabelle Melançon, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

« Le contexte insulaire des Îles-de-la-Madeleine rend la gestion des matières résiduelles complexe. La mise sur pied de ce comité permettra de concevoir un modèle de gestion, d’exploitation et des solutions adaptés à notre situation particulière. »

Germain Chevarie, député des Îles-de-la-Madeleine

« La gestion des matières résiduelles est un enjeu de taille pour la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine, et ce, pour des raisons économiques, techniques et environnementales. Dans ce contexte, nous sommes très heureux que le gouvernement du Québec ait accepté de créer un comité interministériel afin de consacrer les ressources et les efforts nécessaires à la résolution de cet enjeu. »

Jonathan Lapierre, maire des Îles-de-la-Madeleine

Faits saillants :

  • Le groupe de travail sera composé de représentants de la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine, du MDDELCC, du MAMOT et de RECYC-QUÉBEC.  
  • Il aura comme objectif de définir les enjeux les plus problématiques pour ensuite déterminer les actions les plus porteuses à entreprendre dans le respect de la réglementation en vigueur. 
  • La municipalité des Îles-de-la-Madeleine consacre 4 M$ par année à la gestion de ses matières résiduelles, soit l’équivalent de 17 % de son budget annuel.

Liens connexes :

Pour en savoir davantage :

www.mddelcc.gouv.qc.ca

 

- 30 -

SOURCE :

Julien Marcotte
Attaché de presse
Cabinet de la ministre
du Développement durable,
de l'Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques
Tél. : 418 521‑3911

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019