Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Québec.ca A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Le gouvernement du Québec est heureux de contribuer à la protection de 92 hectares additionnels sur l’île aux Grues par Conservation de la nature Canada

Québec le 14 août 2018. – Le récent soutien financier de 15 M$ qu’a accordé le gouvernement du Québec au projet Ensemble pour la nature de Conservation de la nature Canada (CNC) a permis d’appuyer la protection, par cet organisme, de 92 hectares additionnels dans le secteur du haut-marais de l’île aux Grues. CNC a fait l’annonce de l’acquisition de ce territoire aujourd’hui à Montréal.  

Déjà reconnue pour sa biodiversité, l’île aux Grues compte maintenant quelque 170 hectares protégés par CNC. Le secteur du haut-marais est la bande de terre, sujette aux inondations provoquées par les hautes marées, qui relie l'île aux Grues à l’île aux Oies. Le secteur des battures de l'île aux Grues abrite de précieux habitats qui sont utilisés par un grand nombre et par une diversité impressionnante d’oiseaux aquatiques, comme en font foi les nombreuses aires de concentration d’oiseaux aquatiques qui ont été désignées au sein de ces battures. 

Il s’agit là d’un bel exemple du partenariat que favorise le gouvernement du Québec dans la protection de la biodiversité de la Chaudière-Appalaches et de l’ensemble du Québec, selon le député de Côte-du-Sud et whip adjoint du gouvernement, M. Norbert Morin. Au nom de la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Mme Isabelle Melançon, ce dernier a tenu à souligner la contribution gouvernementale de 182 000 $ à cette nouvelle acquisition de CNC. 

Précisons que le projet Ensemble pour la nature de CNC vise à encourager la conservation et la protection de milieux naturels en terres privées au Québec. C’est le 19 juillet 2018 que la ministre Melançon avait annoncé que le gouvernement du Québec offrait un soutien global de 15 M$ à ce programme, qui permet notamment la réalisation de projets d’acquisition de plein droit de propriétés ou de servitudes perpétuelles à des fins de conservation.  

Citations : 

« Tout en transformant le climat, l’activité humaine exerce une pression grandissante sur nos écosystèmes et sur l’ensemble des espèces qui les composent. En assurant la protection additionnelle de ces riches milieux naturels de l’île aux Grues, nous contribuons à atténuer cette pression et à assurer le maintien des services écologiques qu’ils nous fournissent et dont nous bénéficions tous. Continuons d’agir pour atteindre nos objectifs en matière de protection de la diversité biologique : c’est un moyen sûr de léguer à nos enfants une société verte et sobre en carbone. » 

Isabelle Melançon, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques 

« Avec l’aide de plusieurs partenaires, notre gouvernement veille avec soin à la préservation de milieux naturels de grande valeur comme l’île aux Grues. Aujourd’hui, nous sommes fiers de participer à l’acquisition de ces 92 hectares additionnels de la batture de l’île par Conservation de la nature Canada. Ce nouvel investissement vient consolider celui de plus de 350 000 $ déjà consenti par le gouvernement du Québec pour appuyer l’acquisition du territoire de la réserve naturelle Jean-Paul-Riopelle. Ce vaste ensemble naturel profitera à perpétuité non seulement à la population de la Côte-du-Sud, mais à l’ensemble du Québec. » 

Norbert Morin, député de Côte-du-Sud et whip adjoint du gouvernement 

« Cette île du fleuve Saint-Laurent, située à environ 80 kilomètres à l’est de la ville de Québec, est reconnue comme un haut lieu de la biodiversité au Québec. Plus de 200 espèces d’oiseaux nichent ou utilisent ces habitats lors de leurs migrations, dont l’oie des neiges, la bernache du Canada, le canard noir et l’eider à duvet. Conservation de la nature Canada remercie tous les donateurs et partenaires ayant permis de protéger ce magnifique territoire du haut-marais de l'île aux Grues afin d’assurer la survie d’espèces qui dépendent de ces précieux habitats. » 

Joël Bonin, vice-président associé à Conservation de la nature Canada (CNC) au Québec

Faits saillants : 

  • L'île aux Grues, que baigne le Saint-Laurent en face de Montmagny, est la plus grande de l'archipel de L'Isle-aux-Grues et la seule habitée en permanence. Elle s'étend sur 7 kilomètres de long et sur 2 kilomètres de large mais, en incluant les battures qui la relient à l’île aux Oies, ses dimensions passent à 10 kilomètres sur 4 kilomètres.
  • Le projet Ensemble pour la nature a déjà permis la conservation de plus de 4 000 hectares par CNC et treize organismes partenaires.
  • CNC est un chef de file de la conservation des terres privées au Canada et il œuvre à la protection de milieux naturels ayant une remarquable biodiversité, pour générer des bénéfices écologiques et économiques au profit des citoyens d’aujourd’hui et de demain. Au total, l’organisme protège à ce jour 450 km2 (ou 45 000 hectares) de terres et de milieux humides au Québec.
  • Le 15 mai 2015, le gouvernement du Québec annonçait la reconnaissance officielle de la réserve naturelle Jean-Paul-Riopelle, localisée à la pointe aux Pins, soit à l’extrémité ouest de l'île aux Grues. La reconnaissance de cette réserve naturelle, d’une superficie de 48 hectares, assurait la protection, à perpétuité, d’une propriété qui a inspiré le célèbre artiste Jean-Paul Riopelle. C’est CNC qui avait débuté la protection de cette zone de l’île, grâce à une subvention de plus de 350 000 $ accordée par le gouvernement dans le cadre de l’ancien Programme de conservation du patrimoine naturel en milieu privé.

Liens connexes :  

Pour s’informer sur la protection de la biodiversité au Québec :

www.mddelcc.gouv.qc.ca/biodiversite/aires_protegees/index.htm  

Pour s’informer sur le programme Ensemble pour la nature de CNC :

www.natureconservancy.ca/fr/nous-trouver/quebec/reportages/PEPN.html  

 

- 30 -

SOURCES :

Julien Marcotte
Attaché de presse
Cabinet de la ministre
du Développement durable,
de l'Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques
Tél. : 418 521‑3911

Julien Mercier Caron
Attaché de presse
Bureau du député
de la circonscription de Côte-du-Sud
Tél. : 418 234-1893

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2019