Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section air

Faits saillants

Avril 2022 : le deuxième couvert de neige le plus chargé en eau des archives à la fin avril

Un couvert de neige aussi chargé en eau à la fin avril (214 mm, +47 mm de la normale) n’avait été observé qu’en 2018 (217 mm) au sud du Québec, ce qui indique une fonte très abondante à venir en mai, surtout au nord-ouest du Saint-Laurent (201 mm, +83 mm), au Saguenay—Lac-Saint-Jean (269 mm, +85 mm) et sur la Côte-Nord (343 mm, +16 mm), où le couvert a même continué à croître en avril. Le sol était au contraire découvert au sud-ouest du Saint-Laurent, où le couvert de neige a été sous la normale tout l’hiver et la fonte en avril, faible (45 mm, -12 mm). Toutefois, une pluie abondante (115 mm, +46 mm) aura modéré l’effet de la sécheresse locale à long terme. Du côté de l’Outaouais, la fonte restait à compléter (55 mm, +43 mm) après avoir été normale ce dernier mois (114 mm, +3 mm) et accompagnée de pluie (77 mm, +16 mm). Dans les régions voisines au nord-ouest du Saint-Laurent, la fonte sera très abondante en mai (201 mm, +83 mm) après avoir été sous la normale en avril (82 mm, -39 mm) et accompagnée d’un surplus de pluie (69 mm, +10 mm). Au sud-est, la fonte de mai (134 mm, +27 mm) sera similaire à celle d’avril (111 mm, -14 mm), qui a contribué davantage à la crue que la pluie (68 mm, +11 mm). Dans l’ensemble, en avril, la crue printanière au sud de la province a été alimentée par un apport en eau total plus faible que la normale, la fonte (43 mm, -36 mm) étant en partie retardée par le froid, alors que le total de pluie (55 mm, +9 mm) et de neige (16 cm, -3 cm) a été près de la normale.

Avril 2022 en chiffres
149  % du contenu en eau normal dans le couvert de neige au sud du Québec, avec 214 mm
124  % de la pluie normale en avril au sud du Québec, avec 55 mm (151 % au Québec, 35 mm)
86  % de la neige normale en avril au sud du Québec, avec 16 cm (98 % au Québec, 20 cm)
0,6  °C plus doux que la normale en avril au Québec (+0,1 °C au sud)
40e  mois d’avril le plus doux en 103 ans d’observations au Québec (39e au sud)
25e  début d’année le plus froid en 103 ans d’observations au Québec (de janvier à avril)

La première moitié d’avril a été 1,9 °C plus douce que la normale, mais les nuits sont restées froides (minimum moyen de -4,9°C) et ont permis de maintenir le contenu en eau du couvert de neige près de son maximum atteint en mars, en moyenne, au sud de la province. Les nuits toujours froides de la deuxième moitié d’avril (minimum moyen de -3,7 °C), cette fois aidées par une anomalie moyenne de -1,7 °C, ont ensuite considérablement retardé la fonte (24 mm, -34 mm). Au sud-ouest du Saint-Laurent, la pluie très abondante de la première moitié d’avril (83 mm, +51 mm) a permis d’atténuer à court terme l’impact d’une fonte faible et déjà complète, qui fait suite à la sécheresse à long terme en cours depuis l’année dernière.

Avril 2022 a été le 40e plus doux mois d’avril des archives au Québec, avec une anomalie moyenne de 0,1 °C au sud de la province et de 0,6 °C à l’échelle du Québec. Ce qui est jusqu’à présent le 44e printemps le plus doux n’a cependant pas tellement tempéré ce qui a été le 24e hiver le plus froid, laissant ce début d’année au 25e rang des plus froids des 103 dernières années au Québec. Le minimum absolu pour ce mois a été de -32,4 °C au nord de la province (le 18, aux monts de Puvirnituq) et de -18,8 °C aux latitudes plus habitées (le 2 à La Morandière, en Abitibi-Témiscamingue). Ces extrêmes mensuels n’ont pas battu de records, mais cela a été le cas de froids moins importants mais plus anormaux dans la deuxième moitié d’avril.

Chronologie des événements

Du 1er au 6 avril, la température demeure sous le point de congélation en moyenne au sud de la province. Le 2 et le 5 sont les jours les plus froids de ce mois à cette échelle (température moyenne de -2,9 °C). Alors que le 1er avril y est 1,0 °C au-dessus de la normale, les cinq jours suivants sont 0,4 °C sous celle-ci. À l’échelle du Québec, les trois premiers jours du mois sont 2,2 °C au-dessus de la normale, les trois suivants 0,6 °C sous celle-ci et le titre du jour le plus froid de ce mois revient au 4 (température moyenne de -7,8 °C).

Du 7 au 15 avril, tous les jours sont plus doux que la normale, en moyenne par 3,3 °C au sud de la province et par 4,3 °C à l’échelle du Québec. Une journée s’ajoute à cette séquence à l’échelle du Québec, mais pas au sud de la province (anomalies moyennes de 2,2 et -0,5 °C le 16). Le 12 est le jour le plus anormalement doux de ce mois au sud de la province (4,5 °C, soit 5,4 °C de plus que la normale) et à l’échelle du Québec (0,7 °C, soit 6,8 °C de plus que la normale). Du 6 au 12 (le 7 principalement), cette masse d’air apporte son lot d’humidité et jusqu’à 70 mm de pluie en Montérégie (Coteau-du-Lac) et 16 mm en moyenne au sud du Québec, alors qu’en terrain montagneux et sur la Côte-Nord, les précipitations tombent davantage sous forme de neige, atteignant 30 à 50 cm dans Charlevoix. Du 13 au 15, la fin de cette période douce apporte quant à elle jusqu’à 75 mm de pluie en Montérégie (Granby) et 11 mm en moyenne au sud du Québec, de même que des vents violents au sud-ouest du Saint-Laurent le 15.

Du 16 au 24 avril, tous les jours sont plus froids que la normale, et par 1,8 °C en moyenne au sud de la province, alors que le 23 est le jour le plus anormalement froid de ce mois (-2,4 °C, soit 4,3 °C sous la normale) et que certaines nuits battent des records locaux de froid tardif à la fin avril. À l’échelle du Québec, c’est plutôt le 17 que s’amorce la séquence froide, d’une même anomalie. Les 18 et 19, plus de 15 mm de pluie tombent par endroits sur la plupart des régions du sud de la province et jusqu’à 38 mm en Montérégie (La Prairie), alors que la neige s’invite toujours sur Charlevoix et la Côte-Nord, avec une hauteur maximale de 30 cm. Les vents sont aussi par moments violents le 19 à Québec, Lac-Mégantic, Sherbrooke et par endroits au Saguenay—Lac-Saint-Jean, sur la Côte-Nord et en Gaspésie, où une pointe à 202 km/h est enregistrée au Petit mont Sainte-Anne. Le 21, un nouvel épisode laisse de 10 à 15 mm de pluie, cette fois davantage du côté de l’Abitibi-Témiscamingue, de l’Outaouais, des Laurentides et de la Capitale-Nationale.

Les 25 et 26 avril sont plus doux que la normale au sud de la province et par 1,3 °C en moyenne, alors que seul le 25 offre ce répit à l’échelle du Québec. Le 25 est d’ailleurs le jour le plus doux de ce mois (température moyenne de 5,2 °C au sud de la province et de 1,1 °C à l’échelle du Québec). Le passage de cette masse d’air chaud apporte par endroits jusqu’à 50 mm de pluie en Outaouais et plus de 30 mm en Mauricie et au Saguenay—Lac-Saint-Jean, le 25 principalement.

Du 27 au 30 avril, la fin de ce mois est plus froide que la normale, en moyenne par 3,1 °C au sud de la province et par 2,8 °C à l’échelle du Québec, où le 27 est le jour le plus anormalement froid de ce mois (-4,8 °C, soit 4,3 °C sous la normale). Ce refroidissement génère plus de 10 mm de pluie en Outaouais, en Montérégie et en Estrie et jusqu’à 30 mm en Chaudière-Appalaches. Du 28 au 30, la Gaspésie est ensuite frappée par de fortes précipitations mixtes, atteignant au total jusqu’à 167 mm (L’Anse-Pleureuse), dont près de 60 cm de neige.

Printemps 2022 : une fonte abondante et tardive comme celle de six des sept derniers printemps

Le couvert de neige de ce printemps (214 mm) a rejoint celui de 2018 (217 mm) au sommet des plus chargés en eau des archives à la fin avril, en moyenne, au sud du Québec, avec une bonne avance sur le printemps 1974 (201 mm), qui a trôné à ce palmarès pendant 36 ans, suivi des printemps 1972 (174 mm) et 1978 (190 mm), désormais dixième et septième. Cinq autres printemps très récents, en 2014 (185 mm), 2016 (177 mm), 2017 (193 mm), 2019 (196 mm) et 2020 (195 mm), sont aussi venus bousculer ce podium historique. Cela semblerait indiquer une tendance aux printemps tardifs, si ce n’était du printemps 2021 (3 mm), qui a plutôt été celui à la fonte la plus hâtive. En cette ère de changements climatiques, les références aux extrêmes dans ce domaine sont donc toutes fraîches à nos mémoires. À noter que les archives de ce type de mesures remontent à 1963.

Le printemps a aussi apporté plus de pluie (75 mm, +13 mm) et de neige (66 cm, +17 cm) que la normale jusqu’à présent (mars et avril) et offert une température moyenne près de la normale (-3,5 °C, anomalie de 0,1 °C), en moyenne, au sud de la province. Le surplus de pluie a été beaucoup plus important au sud-ouest du Saint-Laurent, atteignant jusqu’à 122 mm de plus que la normale en Montérégie (Ormstown) et 111 mm en Estrie (Richmond). Le surplus de neige a quant à lui affecté davantage le Saguenay—Lac-Saint-Jean et l’est de la province, atteignant 95 cm de plus que la normale en Gaspésie (Cap-des-Rosiers) et 113 cm sur la Côte-Nord (Baie-Johan-Beetz). Ces deux premiers mois du printemps ont finalement été plus anormalement chauds et plus secs en général au nord de la province. À l’échelle du Québec, l’anomalie de température a ainsi été plus élevée (-7,0 °C, +0,9 °C) et le surplus de précipitations plus bas, autant pour la pluie (44 mm, +10 mm) que pour la neige (55 cm, +9 cm), en ce début de printemps.

Température maximale (°C)
Température moyenne (°C)
Température minimale (°C)
Pluie totale (mm)
Neige totale (cm)
Neige au sol (cm) Valeurs observées
Température maximale (°C) - Anomalie
Température moyenne (°C) - Anomalie
Température minimale (°C) - Anomalie
Pluie (%) Pourcentage de la normale
Neige (%) Pourcentage de la normale
Neige au sol (%) Pourcentage de la normale
TTempérature maximale (°C) - Classification
Température moyenne (°C) - Classification
Température minimale (°C) - Classification

Sommaire mensuel géostatistique pour le Québec

Avril 2022 Moyenne Anomalie
(réf. 1981-2010)
Classification
(réf. 1981-2010)
Température maximale (°C) 1,7 -0,1 Normal
Température moyenne (°C) -3,0 0,6 Normal
Température minimale (°C) -7,6 1,5 Chaud


Sommaire nivométrique géostatistique pour le Québec

Région
hydrographique
Neige au sol, fin avril 2022 Précipitations
avril 2022
Épaisseur moyenne
(cm)
Équivalent en eau
(mm)
Variation mensuelle
ÉEN (mm)
Neige
(cm)
Pluie
(mm)
Moyenne Anomalie Moyenne Anomalie Moyenne Moyenne
Outaouais et Montréal 11 55 43 -114 -3 5 77
Saint-Laurent sud-ouest 0 0 -2 -45 12 5 115
Saint-Laurent nord-ouest 37 201 83 -82 39 16 69
Saint-Laurent sud-est 24 134 27 -111 14 14 68
Baie des Chaleurs et Percé 41 170 47 -115 10 18 46
Saguenay—Lac-Saint-Jean 61 269 85 -19 59 19 56
Côte-Nord 57 343 16 28 58 30 29
* Sud du Québec 35 214 47 -43 36 16 56


Évaluation de la page En savoir plus

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile