Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca

Indice de qualité bactériologique et physicochimique (IQBP)

L’indice de qualité bactériologique et physicochimique (IQBP) est un indice synthétique qui sert à évaluer la qualité bactériologique et physicochimique générale de l’eau des rivières et du fleuve au Québec. Cet indice tient compte de quatre types d’usages de l’eau et des critères qui leur sont associés, soit :  

  • l’approvisionnement en eau brute à des fins de consommation; 
  • la baignade et les activités nautiques;
  • la protection de la vie aquatique; 
  • la protection du plan d’eau contre l’eutrophisation.  

L’IQBP permet également d’identifier les paramètres les plus susceptibles de limiter la qualité de l’eau et de prioriser les actions pouvant contribuer à l’améliorer.

IQBP5 et IQBP6

Il existe deux déclinaisons de l’IQBP, selon l’emplacement du suivi réalisé.

L’IQBP5 est utilisé pour les masses d’eau du fleuve. Il est basé sur cinq paramètres : le phosphore total, les coliformes fécaux, l'azote ammoniacal, les nitrites-nitrates et la chlorophylle a active.

L'IQBP6 est, pour sa part, utilisé pour les rivières autres que le fleuve et il est basé sur six paramètres : le phosphore total, les coliformes fécaux, les matières en suspension, l'azote ammoniacal, les nitrites-nitrates et la chlorophylle a active.

Le Guide d’interprétation de l’indice de qualité bactériologique et physicochimique de l’eau (IQBP5 et IQBP6) (2022,PDF, 1,1 Mo)Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. décrit la manière de calculer l’IQBP et offre des outils d’aide pour l’interpréter, notamment un outil de calcul de l’IQBP5 et de l’IQBP6 ( Excel, 135 ko). Le guide explique aussi les changements méthodologiques qui se sont opérés depuis l’établissement de l’IQBP original en 1997.

Limites de l’IQBP

Malgré ses avantages, l’IQBP présente certaines limites. Il est donc recommandé d’accompagner son interprétation d’un examen de ses différents sous-indices, ainsi que d’une analyse de la fréquence et de l’amplitude des dépassements des critères de qualité de l’eau et des valeurs repères des paramètres qui le constituent.

Bien qu’utile pour préserver certains usages, l’IQBP ne renseigne pas sur la présence de substances toxiques dans l’environnement et ne fournit pas d’information sur la perte, la dégradation ou la fragmentation d’habitats essentiels au maintien de la vie aquatique. Dans ce contexte, il est recommandé d’accompagner l’IQBP d’approches complémentaires basées sur l’intégrité de l’écosystème (bioindicateurs), comme le suivi des macroinvertébrés benthiques et des diatomées benthiques.

Documents de référence

2022 – Guide d’interprétation de l’indice de qualité bactériologique et physicochimique de l’eau (IQBP5 et IQBP6) (2022,PDF, 1,1 Mo)Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

2005 – Comparaison entre l'indice de qualité générale de l'eau du Québec (IQBP) et l'indice de qualité des eaux du CCME (IQE) pour la protection de la vie aquatique (PDF, 430 ko)Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.. Notez que ces deux indices ont subi des modifications depuis la publication de ce document.

1997 – Développement d’un indice de la qualité bactériologique et physico-chimique de l’eau pour les rivières du Québec (PDF, 307 ko)Cet hyperlien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Retour à la page Suivi des milieux aquatiques

Évaluation de la page En savoir plus

Dans le cadre de son Plan stratégique 2019-2023, le Ministère souhaite améliorer l'accessibilité de l'information disponible sur son site Web. Nous sollicitons donc votre collaboration, par l'entremise d'un sondage en bas de chacune des pages, qui nous permettra d'évaluer la facilité avec laquelle vous y trouvez l'information que vous recherchez.

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2022