Aller au contenu
 
Ministère de l'Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Recherche Quebec.ca
Navigation par thématique
Menu de la section ministère

Communiqué de presse

Québec injecte près de 5,9 M$ dans les centres de compostage d’Hébertville-Station et de Dolbeau-Mistassini

Hébertville-Station, le 24 septembre 2021. – Le gouvernement du Québec a attribué une somme de 5 890 852 $ à la Régie des matières résiduelles du Lac-Saint-Jean pour la construction du centre de compostage d’Hébertville-Station, inauguré ce vendredi, et pour la construction de celui de Dolbeau-Mistassini, en exploitation depuis septembre 2020. Cette contribution vient du Programme de traitement des matières organiques par biométhanisation et compostage (PTMOBC), bonifié et prolongé jusqu’en 2022 après le dévoilement de la Stratégie de valorisation de la matière organique en juillet 2020.   
 
C’est ce qu’a fait savoir avec fierté ce vendredi le député de Lac-Saint-Jean et adjoint parlementaire du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, M. Éric Girard, au nom du ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval, M. Benoit Charette.
 
Avec le PTMOBC, le gouvernement du Québec a choisi d’accélérer l’apparition des nouvelles infrastructures vertes requises pour arriver à détourner un maximum de matières organiques de l’élimination et, par conséquent, de réduire la pollution environnementale. Ce programme offre un soutien financier au milieu municipal et au secteur privé pour l’installation d’infrastructures permettant de traiter la matière organique au moyen du compostage, comme au Lac-Saint-Jean, ou de la biométhanisation. Il permet de lutter contre les changements climatiques en produisant de l’énergie grâce aux usines de biométhanisation ou encore en obtenant du compost de qualité comme le fait la Régie des matières résiduelles du Lac-Saint-Jean.

À ce jour, Québec appuie 21 projets du même genre répartis dans 13 régions. Ces projets représentent des investissements gouvernementaux de près de 300 M$ et 11 d’entre eux en sont déjà au stade de l’exploitation.
 
Citations :
 
« Avec la Stratégie de valorisation de la matière organique, nous voulons valoriser au moins 70 % de la matière organique que nous rejetons, et ce, d’ici 2030. En outre, puisque la protection de l’environnement est tout à fait conciliable avec le développement économique, nous avons bon espoir de pouvoir transformer le poids économique et environnemental que représente aujourd’hui la gestion de cette matière en une occasion de favoriser l’essor d’une économie verte et prospère. Grâce aux réalisations de la Régie des matières résiduelles du Lac-Saint-Jean, la région s’engage dans cette voie. Je l’en félicite! »
 
Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval 
 
« Je veux saluer les efforts des différents intervenants qui ont participé au projet depuis ses débuts, surtout la direction et le personnel de la Régie. Vous avez su transformer le défi que vous aviez en une occasion de protéger l’environnement et de générer des économies et des revenus. Vous l’avez fait, aussi, avec un minimum d’impacts environnementaux, ce qui est tout à votre honneur! J’invite toute la population à participer avec enthousiasme à la valorisation de nos matières organiques entreprise avec l’arrivée des centres de compostage de Dolbeau-Mistassini et d’Hébertville-Station. »
 
Éric Girard, député de Lac-Saint-Jean et adjoint parlementaire du ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles
 
Faits saillants : 
  • L’aide financière accordée à la Régie comprenait un montant maximal de plus de 4,2 M$ pour les deux installations de compostage ainsi qu’un montant maximal de plus de 1,7 M$ pour l’acquisition des bacs et des contenants résidentiels de collecte des matières organiques.
  • Les centres de compostage desserviront une population de presque 135 000 personnes répartie dans une cinquantaine de municipalités (de cinq MRC) et à Mashteuiatsh. Ils devraient traiter à terme environ 17 000 tonnes métriques de résidus alimentaires et de résidus verts en provenance des résidences, des institutions, des commerces et des industries chaque année, ce qui permettra de produire plus de 6 700 tonnes de compost annuellement. 
Liens connexes :
 
Pour plus d’information sur le PTMOBC :
www.environnement.gouv.qc.ca/programmes/biomethanisation/index.htm.
Pour prendre connaissance de la Stratégie de valorisation de la matière organique :
www.environnement.gouv.qc.ca/matieres/organique/index.htm.
 

- 30 -

SOURCE :

Rosalie Tremblay-Cloutier
Attachée de presse
Cabinet du ministre
de l'Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques,
ministre responsable de la Lutte
contre le racisme et ministre responsable
de la région de Laval
Tél. : 438 777-3777

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère de l’Environnement
et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 

À quel point était-il facile d'obtenir l'information que vous recherchiez aujourd'hui ?
Facile Difficile